Les pardons

Les pardons de la paroisse de Perros-Guirec

Tous les Pardons célébrés sur la paroisse de Perros-Guirec sont ici répertoriés. Certains sont en lien avec des articles correspondants plus détaillés. Bonne visite !

Le pardon de Kerallain qui a lieu le 3e dimanche d’août, est dédié à saint Yves.

L’office, célébré à 18h le dernier samedi du mois d’août est suivi de la procession avec statue et bannières.

Au programme : messe, tantad et bénédiction des enfants avec la participation des sonneurs de Tribann. Retrouvez des photos du pardon 2019 prises par Mme Vallois. à noter : pour obtenir des photos originales, muni du numéro des photos, vous pouvez contacter le secrétariat de la paroisse qui (...)

Le pardon de Saint Guénolé a lieu le 1er dimanche de septembre en sa chapelle dédiée sur la commune de Trévou-Tréguignec.

Traditionnel pardon de l’été, le grand pardon de Notre-Dame de La Clarté rassemble près de 5000 pèlerins venus de tous les horizons.

Saint Jacques le Majeur, habillé en pèlerin de Compostelle, nous accueille quand nous franchissons le seuil de cette église millénaire.

Au milieu du bourg de Trégastel se dresse l’église paroissiale Saint Laurent dans son enclos qui, depuis 1947, a perdu sa vocation ancestrale de cimetière.

L’église St Pierre de Coatréven étant en travaux, son Pardon se déroule en la chapelle de Lochrist sur cette même commune.

Dimanche 5 mai 2019, le pardon de Notre-Dame de Pitié de Kernivinen sera célébré à 10h30, à la chapelle de Kernivinen à Perros-Guirec.

Dédiée à la Vierge, la chapelle Notre-Dame-de-Lochrist est située au sud de la commune de Coatréven dans le hameau le plus important de la commune.

Comme chaque année, lors du lundi de Pentecôte, la chapelle St Méen ouvre ses portes pour accueillir la célébration de son Pardon. La messe de 10h30 sera suivie d’une procession sous les frondaisons alentours puis de la bénédiction des petits enfants au retour. Ce Pardon se clôturera par un verre de (...)

Saint Yves fut recteur de la paroisse de Louannec les onze dernières années de sa vie et fut canonisé en 1343.

Une des vingt fêtes mariales du calendrier liturgique catholique.

Pardon de St KE (nom qui a subi une mutation pour devenir Quay).

Articles : 0 | 10 | Tout afficher