Venez à l’écart …… et reposez-vous un peu Enregistrer au format PDF

Lundi 1er juillet 2019 — Dernier ajout mercredi 26 juin 2019
0 vote

« Venez à l’écart… et reposez-vous un peu »

« Les apôtres se réunissent auprès de Jésus et lui rapportent tout ce qu’ils ont fait et enseigné. Il leur dit : « venez à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu ». De fait, les arrivants et les partants étaient si nombreux qu’on n’avait même pas le temps de manger. Ils partirent donc dans la barque pour un endroit désert à l’écart. » Marc : 6 (30-32).

Merci à toi Saint Marc ! Tu permets aux disciples de tous les temps de prendre un peu de repos sans mauvaise conscience … C’est ce que nous nous apprêtons à faire en ce mois de juillet. Qu’il est doux d’entendre cette sollicitude de Jésus vis-à-vis de ses apôtres, partis en mission, envoyés annoncer la Bonne Nouvelle. En ce début de vacances, cette invitation de l’Evangile à trouver le repos résonne en nous … Oui, nous aussi, nous avons besoin de nous reposer et le Christ parle à chacun d’entre nous. L’année a été dure : les rebondissements politiques et sociaux, les affaires qui n’en finissent pas, les attentats … Mais aussi bien souvent les soucis familiaux et les deuils, la suractivité ou bien tout simplement la routine des jours qui ont lentement usé nos dynamismes. Nous avons besoin de repos, nous avons aussi besoin de prendre du recul.

Cette nécessité de prendre du repos, de réfléchir sur sa vie, de se retrouver en famille, loin des activités journalières, de l’école ou du travail, nous pousse aussi parfois à changer de cadre et à partir voir ailleurs pour quelques jours ou quelques semaines. A la faveur des vacances, de nombreuses personnes viennent découvrir notre belle Bretagne ou y retrouver des racines familiales. L’été est le temps privilégié des rencontres et des retrouvailles.

C’est le temps où l’on renoue avec l’histoire à travers la découverte du patrimoine, c’est le temps où l’on redécouvre la proximité avec la nature, et notre département des Côtes d’Armor offre des lieux et des paysages magnifiques où, dans le silence, on peut écouter battre son cœur, battre le cœur de Dieu, le cœur de la vie. L’amour de Dieu se vit alors dans l’émerveillement de la nature retrouvée.

Le repos estival est nécessaire car la vie intérieure exige le recueillement. L’agitation quotidienne doit cesser pour un temps. Notre vie oscille entre des temps d’activité au dehors et des temps de réflexion à l’intérieur : Voir, juger, agir. Revoir, rejuger, agir à nouveau. Il n’y a pas de vie chrétienne sans ce double rythme. Le temps de l’été, où nos activités diverses sont réduites, est donc un temps privilégié et précieux. On retrouve la profondeur de ce qui nous fait vivre, la grandeur de l’amour, la merveille de la présence de Dieu dans nos vies.

Reposons-nous cet été pour être capables d’affronter les nouveaux défis de la rentrée. Laissons-nous enseigner par le Christ qui est la source vive, afin d’approfondir notre foi pour mieux connaître le Seigneur, pour mieux l’aimer et l’annoncer !

CHRISTIAN CANTEGRIT Diacre