Vivre de foi Enregistrer au format PDF

Vendredi 1er juin 2018 — Dernier ajout lundi 20 août 2018
0 vote

À la suite des apôtres recevant l’Esprit Saint au jour de la Pentecôte, laissons aussi cette force surprenante, ce souffle nouveau, nous envahir pour témoigner autour de nous de la foi qui nous fait vivre.
Dans ce monde dont l’avenir est trop souvent égoïste, replié sur lui-même, sans idéal élevé, renfermé sur l’immédiat et habité par trop de violence, acceptons que l’Esprit Saint nous bouscule.
Que l’enthousiasme de l’Eglise naissante nous envahisse au cœur de notre quotidien.

Vivons de cette foi qui a fait des apôtres apeurés des hommes de conviction capables d’affronter les pires situations et problèmes pour annoncer la Bonne Nouvelle qui a littéralement bouleversé leur vie. Tous sont devenus martyrs pour leur foi.

Vivons aujourd’hui cette foi joyeuse qui ôte toute tristesse et qui nourrit l’espérance de celles et ceux qui écoutent les apôtres. Que leur bonheur d’hier soit toujours aussi communicatif et enthousiaste. Que l’étonnement des foules d’hier devienne l’étonnement des foules qui, aujourd’hui, s’enferment trop souvent dans la torpeur et l’absence d’espérance.

Vivons aujourd’hui cette foi agissante qui incitait les premiers chrétiens à sortir de chez eux, à partager, à mettre tout en commun, à s’accueillir différents en étant assidus à la prière (Actes 2).

Vivons aujourd’hui cette foi au quotidien, car c’est dans les petites choses de la vie et dans les rencontres simples que s’écrivent les plus belles pages de l’humanité. Jour après jour, le Seigneur ressuscité nous invite à vivre d’amour. Partageons notre foi comme le pain que Dieu nous donne pour une humanité nouvelle.

Vivons aujourd’hui cette foi entraînante en la nourrissant dans la prière et le partage eucharistique qui nous renvoient toujours vers nos frères en attente de fraternité, de solidarité et de raison de vivre.

Que les sacrements de confirmation et de l’eucharistie nous renforcent dans notre foi et notre envoi en mission.

« Seigneur tu nous appelles
et nous venons vers toi,
ta bonne nouvelle
nous met le cœur en joie »

Père Jean Le Rétif