Heureux mois de juin 2019 ! Enregistrer au format PDF

Samedi 1er juin 2019 — Dernier ajout lundi 24 juin 2019
0 vote

HEUREUX MOIS DE JUIN 2019 !

L’été approche ! il est attendu parce qu’il est généralement gai et festif. C’est le début des vacances pour beaucoup.

Au plan religieux, juin 2019 est marqué par trois grandes solennités : la Pentecôte (9 juin), la Sainte Trinité (16 juin) et le Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ (23 juin). Cette dernière aura un cachet particulier dans notre diocèse et notre paroisse. Par l’imposition des mains de Monseigneur Denis Moutel, les abbés David et Gaëtan seront ordonnés diacre pour le premier et prêtre pour le second. Les prières, que le tout le Peuple de Dieu élève chaque premier dimanche du mois, ne sont pas vaines !

Ce même dimanche 23 juin, 27 enfants prendront place pour la première fois à la Table du Seigneur. Ils seront « heureux d’être les Invités au repas du Seigneur » (cf. Ap. 19, 9). Deux d’entre eux recevront également le sacrement du Baptême.

La Pentecôte est l’accomplissement de la promesse faite par le Seigneur : « Je prierai le Père, il vous donnera un autre Paraclet qui restera avec vous pour toujours » (Jn 14,16).

C’est l’Esprit Paraclet, le « Consolateur », qui donne le courage de parcourir les routes du monde en portant l’Évangile ! L’Esprit Saint nous fait voir l’horizon et nous pousse jusqu’aux périphéries existentielles pour annoncer la vie de Jésus Christ.

C’est l’Esprit aux sept dons, l’Esprit de vérité. Il est reconnu par ses fruits affirme Saint Paul :« amour, joie,paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi » (Gal 5, 22-23).

La Sainte Trinité c’est le mystère d’un Dieu-Amour proche des hommes. Le Pape Léon affirme que la Sainte Trinité « a partagé entre elle tout l’ouvrage de de notre rédemption ; le Père a eu la compassion de nos malheurs, le Fils s’est chargé d’y remédier, le Saint- Esprit a tout enflammé de sa charité »1.

Dieu est tout simplement Dieu. Il est Trois en Un. « Il n’existe qu’un seul Dieu ; Il est le Père, Il est Dieu, Il est Créateur, Il est l’Auteur, Il est l’Ordonnateur. Il a fait toutes choses par Lui-même, c’est-à-dire par son Verbe et par sa Sagesse, par le Fils et l’Esprit qui sont comme ses mains » (Catéchisme de l’Eglise Catholique, n° 292).

La solennité du Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ, autrement appelée la Fête-Dieu, est l’adoration de la présence réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie. Tous les sacrements sont saints. « Si on appelle l’Eucharistie le Saint-Sacrement, c’est pour souligner à quel point ce sacrement rend présent l’acte suprême de Jésus livrant sa vie » (Théo, p. 965).

Célébrée après le dimanche de la Sainte Trinité, la dévotion populaire s’est développée par des processions du Saint-Sacrement à travers villes et villages. Célébrer la Fête-Dieu, c’est « Se laisser nourrir par le Seigneur et bâtir son existence non pas sur les biens matériels mais sur la réalité qui ne périt pas : les dons de Dieu, sa Parole et son Corps » (Pape François, homélie).

Au souffle de l’Esprit, tout peut naître et renaître. Jour après jour, laissons-nous modeler par l’Amour.

« Viens, Esprit Saint, en nos cœurs et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière. Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé. Assouplis ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé ».

Père Albert Wanso