Enfin l’été !

Dimanche 30 mai 2021 — Dernier ajout 0000
0 vote

Enfin l’été !

L’horizon semble s’ouvrir pour vivre un été fraternel dans la joie et la convivialité !

Des programmes alléchants en vue, telle la Confirmation, la première Communion, le Tour de France, la fin des restrictions et surtout la reconquête des places assises dans nos églises, sont autant de raisons d’espérer des jours heureux.

Le 6 juin, Monseigneur Denis Moutel confère à dix-neuf jeunes de la Communauté pastorale, dont neuf de notre paroisse et dix de la paroisse de la Bonne Nouvelle de Lannion, le sacrement de la Confirmation. La Confirmation fait partie, avec le Baptême et l’Eucharistie, des sacrements de l’initiation chrétienne. Par son caractère indélébile, le sacrement « habilite le confirmé à donner à ses œuvres la bonne odeur du Christ, symbolisé par le saint chrême, afin que son front n’ait point de honte face à l’adversité » (commentaire du canon 879). La Confirmation fortifie le baptisé par la grâce du Saint-Esprit. « elle est le sacrement de la force pour le combat intérieur, et pour témoigner du Christ » (Florence Chatel, in La Croix du 14 mai 2021, pg 14).

Le 13 juin, 13 jeunes recevront la première Communion, et 5 autres recevront le Baptême et la première Communion.

Le Tour de France, une des belles festivités de l’été sillonne cette année les routes bretonnes. Ce n’est pas la première fois, certes, mais cette édition revêt une importance particulière à plus d’un titre. Après de longs mois de confinements et reconfinements, ce tour sera une occasion de sortir, de se retrouver et de pouvoir se sourire. Dans un message adressé à tous les sportifs le 20 Mai 2020, le Pape François dit que le sport doit être

« un "pont" qui unit des femmes et des hommes de différentes religions et cultures, en promouvant l’inclusion, l’amitié, la solidarité, l’éducation. Autrement dit, un ‘’pont’’ de paix ».

L’accueil fraternel sera un des défis à relever. Le respect de la faune et de la flore de nos côtes ne devra pas être négligeable, ni négligé.

Le plan de déconfinement progressif publié par l’exécutif laisse apercevoir une possibilité de reprendre nos belles célébrations durant l’été. On pourra renouer avec nos airs joyeux en Église. Il est possible de finir avec cette apparence « des chantiers » et récupérer toutes les places dans nos églises et chapelles.

En souhaitant à tous un bel été, il n’est pas superflu de rappeler que le sens de la responsabilité et la prudence restent les maitres-mots pour barrer la route à la pandémie.

Père Albert