Chapelle Lochrist de Coatréven : historique

Samedi 8 mai 2021 — Dernier ajout 0000
0 vote

 

Chapelle Lochrist de Coatréven

La chapelle Notre-Dame du Courage de Lochrist date du XVe siècle.
Le pardon a lieu à la Pentecôte

 

Le texte de cet article a été fourni par M. Raymond ARTUR ancien maire de Coatréven.
 
1852 - Construction de la chapelle

La chapelle menaçant ruines depuis longtemps, vu sa vétusté, les offices furent interrompus quelques années. Les paroissiens souhaitant sa reconstruction, l’abbé LE RUMEUR, recteur de la paroisse proposa que, quitte à reconstruire, autant le faire au milieu de la paroisse. Les paroissiens refusèrent et imposèrent qu’elle soit édifiée au même endroit.

La chapelle actuelle date de 1852. Il s’agit d’une reconstruction de l’ancienne chapelle édifiée par les seigneurs de Botil au cours du XVème siècle. Lors de sa reconstruction une partie des fenestrages a été réutilisé dont des fragments de vitraux classés aujourd’hui par les Monuments historiques.

 
1855 - Remplacement du maître autel
Ancien maître autel de l’église Saint-Pierre de Coatréven

Extrait du cahier des délibérations de la fabrique
Le maître autel de notre église sera placé dans la chapelle de Lochrist pour remplacer l’autel qui y est et qui n’y fait pas bien, à cause de la nudité et de la pauvreté dans une chapelle toute neuve.
Délibération de la fabrique de Coatréven le 1er dimanche d’octobre 1855,
Signé : Le Rumeur, desservant
Le Masson, maire

 
1923 - Reconstruction de la chapelle

En 1923 d’importants travaux de restauration ont été entrepris. Il s’agit en fait de sa reconstruction. Pendant cette période, la restauration de l’église est aussi réalisée.

 
1960 - Réfection de la toiture

Le produit de plusieurs kermesses a permis de refaire la toiture dans les années 1960.

 
1996 - Restauration du porche et du clocher

Cette partie de la chapelle menace de s’effondrer. La restauration est faite dans l’urgence.
La chapelle est ainsi sauvée

 
2003-2004 - Restauration des vitraux et Inauguration

L’état de délabrement nécessitait le remplacement des vitraux au grand désespoir des oiseaux qui avaient trouvé en ces lieux un refuge accueillant.
En 1999 la municipalité a ainsi décidé de les restaurer. Le Ministère de la Culture propose une participation financière sous réserve qu’il soit maître d’œuvre et les travaux exécutés par une entreprise agréée. C’est ainsi que les Ateliers de Sainte Marie dont le siège est à Quintin interviennent et réalisent cette restauration d’une grande qualité : les deux anges, une sainte femme, Saint Christophe, trois évangélistes dont Saint Luc et quelques fragments du XVe siècle ont ainsi été mis en valeur en les répartissant entre les trois vitraux.

Cette opération a coûté 11 039 €uros TTC et la restauration a duré 12 mois. Les travaux ont été réceptionnés le 24 octobre 2003. Le financement a été assuré par :

  • le Ministère de la Culture à hauteur de 3692 €
  • la Région Bretagne pour un montant de 2769 €
  • la participation du Conseil Général a été de 2 303 €
  • de généreux donateurs ont apporté 1320 euros .
    La récupération de TVA couvre le solde.


Le lundi 31 mai 2004, jour du pardon de Lochrist, bénédiction des nouveaux vitraux de la chapelle par le Père Louis HENRY et Monsieur Raymond ARTUR, Maire,

Dans le prolongement de cette restauration un autre dossier a été remis à Mme Catherine HERVE-COMMEREUC conservateur des Monuments historiques pour le remplacement de la porte latérale et la reprise des rosaces qui la surmontent. Les travaux ont été exécutés en 2010.

 
2014 - Coulage de la cloche - Baptême

Le 9 mars 2014, coulée de la cloche à la Fonderie de cloches Cornille Havard de Villedieu-les-Poêles

Le 6 juin 2014, inauguration de la cloche Notre-Dame de Lochrist, par le père Jean Le Rétif
Marraine : Madame Marie-Thérèse OLLIVIER
Parrain : Monsieur Raymond ARTUR, Maire

Ancienne cloche « Margaret » de 1909

à consulter également, l’article consacré au chemin de croix de la chapelle