« CARPE DIEM »

Dimanche 30 janvier 2022 — Dernier ajout 0000
0 vote

« Laisse-moi te préparer à la journée qui t’attend. Je sais exactement de quoi elle va être faite, alors que tu n’en as qu’une vague idée. Tu aimerais disposer d’une carte te révélant tous ses détails et moments décisifs. Tu te sentirais plus rassuré si tu pouvais au moins avoir un aperçu de se qui se passera aujourd’hui. Cependant, il existe un meilleur moyen de t’y préparer : passer un temps de qualité avec moi.

Cela ne montrera pas tous les détails de ta journée mais cela t’équipera de manière certaine pour la vivre au mieux. Ma présence vivante t’accompagne à chaque étape du voyage. Reste continuellement en communication avec moi, murmure mon nom chaque fois que tu as besoin de réorienter tes pensées. Ainsi, tu pourras garder le regard fixé sur moi au fil des heures. Ma présence en toi est la meilleure carte qui soit. »

Cette méditation journalière issue du livre de Sarah Young « Un moment avec Jésus » me paraît tout au fait indiquée en ce début d’année face aux incertitudes de notre monde et face à nos interrogations légitimes à propos du plan de Dieu concernant chacune et chacun d’entre nous. Inutile en effet de nous polluer avec le passé et de nous stresser face à l’avenir, vivons tout simplement chaque journée qui nous est donnée comme une fin en soi en rendant grâce, au moment de nous coucher, d’avoir pu la vivre et ce, quels que soient les événements qui se sont produits.

C’est, en effet, en avançant pas à pas chaque jour et en étant conscient de la présence du Christ en nous que nous sommes le mieux en mesure d’apprécier notre existence, plus particulièrement dans des périodes difficiles pour nous-même mais aussi dans un contexte général marqué trop souvent par le manque de repères et le vide des âmes. Cela est particulièrement vrai en ce début d’année, alors que le monde ne va pas trop bien et que cela n’est pas sans impacter de façon sensible notre quotidien.

Prendre conscience de notre « espace » journalier permet de vivre au plus près notre relation avec nous-même mais aussi avec les autres, et c’est dans ce « pas à pas » que nous arrivons au mieux à la fois à surmonter les difficultés éventuelles mais aussi, et surtout, à bien profiter des moments de joie qui ne manquent pas de se présenter.

Enfin, cette façon d’avancer sur notre chemin de baptisé nous permet surtout de ressentir en permanence cette présence qui nous accompagne depuis notre baptême et qui, tout en étant revigorante, nous donne l’immense plaisir de prendre conscience à chaque instant de cette merveilleuse altérité qui illumine notre existence toute entière.

« Fais de l’Éternel tes délices et il te donnera ce que ton cœur désire. Recommande ton sort à l’Éternel, mets en lui ta confiance et il agira. »(Sarah Young)

Christian Cantegrit