Samedi 17 février 2018

Bénédiction d’une cloche à Louannec Enregistrer au format PDF

église St Yves
Mardi 20 février 2018 — Dernier ajout lundi 26 février 2018
0 vote

« Je me nomme Françoise d’Amboise J’ai pour parrain François d’Amboise Pour marraine Mlle Catherine Denis J’ai été bénite en 1899 »

La petite cloche « Françoise d’Amboise » de l’église de Louannec a été bénie samedi 17 février par le père Le Rétif, curé de la paroisse, en présence de M. le maire, Gervais Egault et d’une trentaine de personnes Cette cloche installée, comme les deux autres, en 1899, a été réalisée par le fondeur VIEL-TETREL à Villedieu les-Poëles. Elle pèse 454 Kg avec un diamètre de 0,92 m.Elle nécessitait une restauration urgente.

Elle est remontée, lundi 19 février,dans son clocher.

Un peu d’histoire : Ne disposant pas de clocher, par manque d’argent, le beffroi de l’église de Louannec est protégé par un dispositif à lames, appelé « abat-sons », car la tour protège « YVONNE-MARGUERITE », « JeanNE-JOSEPHINE » et « FRANCOISE D’AMBOISE », Ces 3 superbes cloches composées essentiellement de cuivre rouge et, en moindre proportion, d’étain fin d’Angleterre, pèsent respectivement 826 kg, 575 kg et 454 kg ; sachant que le kilogramme de métal valait 3 Francs, Un récépissé des chemins de fer de l’Ouest atteste de leur livraison à la gare de Lannion le 5 juillet 1899. Les deux vieilles cloches de l’ancienne église furent reprises 2 Francs le kilo (poids total 968 kg) par le fondeur, Mr Viel-Tetrel, à Villedieu. Sur la 1re cloche, il est possible de lire : « Je me nomme Yvonne-Marguerite J’ai pour parrain Mr Yves Tassel Pour marraine Melle Marguerite Salliou, j’ai été bénite en 1899 » Sur la seconde : « je me nomme Jeanne-Joséphine J’ai pour parrain Mr Pierre Lissillour Pour marraine Melle Jeanne Riou J’ai été bénite en 1899 » Et pour la plus petite « Je me nomme Françoise D’Amboise J’ai pour parrain François d’Amboise Pour marraine Melle Catherine Denis J’ai été bénite en 1899 »

info document info document