Aube nouvelle…

Vendredi 27 décembre 2019
0 vote

Nous venons de chanter le Te Deum, cet hymne pour louer Dieu et lui rendre grâce ! Nous l’avons loué pour l’incarnation et la naissance de son Fils, fait homme pour nous sauver. Plus simplement, nous lui avons exprimé notre gratitude. La gratitude, le merci nous permet de reconnaitre le donateur. Ne dit-on pas d’ailleurs que l’ingratitude est un grand mal ?

« Tout est grâce, tout est don gratuit de Dieu et de son amour pour nous », disait le Pape François à l’Angelus de la Solennité de l’Immaculée Conception. Alors rendons grâce pour l’année qui se termine et recevons également en action de grâce celle qui commence. Cependant, l’année 2020 nous est donnée tout en friche. Elle évoluera suivant le cours des événements qui se produiront. Elle portera la couleur que nous lui donnerons. Elle sera le fruit de nos promesses !

A s’en tenir à nos traditionnels vœux, elle sera une année de paix, de justice, d’amour, de santé, bref de bonheur ! Mais faut-il encore qu’ils ne soient pas que de vains mots creux de sens ? Dès son aube, cette nouvelle année a besoin de nos efforts collectifs et individuels pour que les mots se transforment en actes. C’est le moment de faire des choix. Les difficultés de la vie sont les lieux où il faut creuser pour trouver l’amour et ressentir que nous sommes vraiment aimés par Dieu. Le Seigneur peut nous guérir de notre amertume du passé pour donner un goût délectable à notre présent. « Si notre existence se laisse transformer par la grâce du Seigneur, nous ne pourrons retenir pour nous la lumière qui vient de son visage, mais nous la laisserons transparaître pour qu’elle illumine les autres » clamait le Pape François, le 8 décembre dernier.

Dans notre paroisse, des efforts sont sensiblement faits pour bâtir une communauté fraternelle. Notre paroisse est portée par la bonne volonté de toutes et de tous, fidèles du Christ. Un accueil chaleureux et fraternel est offert au presbytère chaque jour à toute personne qui se présente ; les parents sont heureux de confier leurs enfants pour la catéchèse, le bulletin paroissial sous ses formes papier et électronique vous informe de la vie de la paroisse ; une équipe efficace œuvre pour les biens temporels, portée et entrainée par le dynamisme de l’équipe pastorale. Le vent missionnaire du synode diocésain souffle dans les Relais.

On reconnaît un bon arbre par ses fruits, car, dit le Seigneur : « Ce n’est pas un bon arbre qui porte du mauvais fruit, ni un mauvais arbre qui porte du bon fruit. On ne cueille pas des figues sur des épines, et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces » (Lc 6, 43-44). Au soir de notre vie, ce qui restera c’est ce que nous aurons donné. « Nous devons oser être différents, afficher d’autres rêves que ce monde n’offre pas, témoigner de la beauté, de la générosité, du service, de la pureté, du courage, du pardon, de la fidélité à sa vocation, de la prière, de la lutte pour la justice et le bien commun, de l’amour des pauvres, de l’amitié sociale »1.

A vous tous, grands et petits, malades, chômeurs, pauvres ou riches, pratiquants ou non, croyants ou pas en Jésus le Sauveur, je souhaite la meilleure des années en 2020. Que « l’espérance nouvelle entre à flots dans nos vies » ! Paix et Santé dans vos familles !

Père Albert Wanso

1. PAPE FRANÇOIS, Exhortation apostolique post-synodale, Il vit, le Christ, (25 mars 2019), n°36.