Pour le temps de l’homélie

3e dimanche de Carême
14 et 15 mars 2020

Mardi 10 mars 2020 — Dernier ajout samedi 21 mars 2020
0 vote

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau, Dieu vivant, Dieu très haut, tu es le Dieu d’amour ; Mon Dieu, tu es grand, tu es beau, Dieu vivant, Dieu très haut, Dieu présent, en toute création.

Toi, le différent, Dieu Tout-Autre, nous te remercions pour nos différences. Tu les as créées pour notre joie, hommes et femmes, de peaux, de cultures, de religions, de savoirs, de conditions et de convictions aux couleurs multiples et changeantes faites pour la découverte et l’étonnement. Ouvre nos cœurs et nos intelligences à leurs beautés. Fais-nous la grâce d’y découvrir notre unité. Amen. (portstnicolas.org)

Hélas, les inégalités entre les humains se creusent. Le pape François, après avoir affirmé que « nous et tous les êtres de l’univers sommes unis par des liens invisibles » insiste sur cette anomalie :

«  Les énormes inégalités qui existent entre nous devraient nous exaspérer particulièrement, parce que nous continuons à tolérer que les uns se considèrent plus dignes que les autres. … Nous continuons à admettre en pratique que les uns se sentent plus humains que les autres comme s’ils étaient nés avec de plus grands droits. » (Laudato Si,article 90)

Dans notre société, chez nous , une prise de conscience émerge et nous voulons être des témoins de l’espérance ; dans ce monde qui frémit, nous serons lumière, sel et semence.

Dans l’ombre, sans les projecteurs des médias, Secours Catholique, conférence Saint Vincent de Paul, Croix-Rouge, CCAS, Point d’Appui, et nombre de personnes discrètes accompagnent des personnes en grande précarité et plus particulièrement des femmes seules. Et nous, quelle place accordons-nous à chacun et chacune d’entre nous ?

Ce qui est vrai chez nous est encore plus flagrant dans de nombreux pays dans lesquels les droits des femmes ne sont pas respectés. Pourtant paysannes privées de l’accès à la terre, elles travaillent dans les champs, veillent à nourrir toute la famille, transmettent les bonnes pratiques agricoles, fabriquent des produits naturels qu’elles valorisent, et préservent l’environnement.

De nombreuses actions sont soutenues par des groupements de femmes, et le CCFD Terre Solidaire les accompagne, au Congo, en Afrique du Sud, au Burundi, en donnant voix aux agricultrices, en encourageant les hommes à prendre conscience des actions de ces femmes et de la manière dont ils les traitent. C’est une longue marche vers l’égalité homme-femme !

Lire les articles : 1er dimanche de Carême 2020 - 2e dimanche de Carême 2020

Documents à télécharger