Pour le temps de l’homélie

2e dimanche de Carême 2020

Mardi 10 mars 2020 — Dernier ajout jeudi 12 mars 2020
0 vote

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau, Dieu vivant, Dieu très haut, tu es le Dieu d’amour ; Mon Dieu, tu es grand, tu es beau, Dieu vivant, Dieu très haut, Dieu présent, en toute création.

Pour lutter durablement contre la faim et l’insécurité alimentaire, une agriculture autre, l’agro-écologie, devient indispensable. Écoutons les paroles du pape François dans Laudato Si :

« Nous savons que le comportement de ceux qui consomment et détruisent toujours davantage n’est pas soutenable tandis que d’autres ne peuvent pas vivre conformément à leur dignité humaine. C’est pourquoi l’heure est venue d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une saine croissance en d’autres parties.  » (article 193)

Nous voulons saluer, célébrer les témoins d’espérance dans notre communauté, au quotidien.

Témoins de l’espérance, nous le sommes tous dans nos petites actions de protection de l’environnement, dans nos gestes de tendresse, de présence fraternelle auprès des personnes isolées. Témoins de l’espérance, aussi, les guides de la prière qui accompagnent les familles lors d’un deuil. Témoins d’espérance encore, les personnes engagées dans toutes les actions caritatives. Bref, témoins de l’espérance, nous le sommes TOUS.

Le CCFD- Terre solidaire et d’autres associations s’engagent auprès de partenaires locaux pour mettre en œuvre l’agro-écologie dans le monde, améliorant ainsi la vie des communautés, leur alimentation, la lutte contre le changement climatique, la gestion des ressources.

c’est cela qui se réalise en Birmanie où une fondation développe et accompagne la mobilisation de jeunes bouddhistes très actifs pour la défense de l’environnement et le dialogue inter-religieux et inter-ethnique.