14 mars 2020, 21h : TOUTES les messes sont annulées
jusque nouvel ordre…

Dimanche 15 mars 2020 — Dernier ajout lundi 16 mars 2020
0 vote

[DERNIÈRE MINUTE] Épidémie de COVID-19 Samedi 14 mars 2020 - 21H00

Prenant connaissance, ce samedi soir, de l’intervention du Premier Ministre annonçant « la fermeture, à partir de minuit, de tous les lieux recevant du public, non indispensables à la vie du pays… les lieux de cultes resteront ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportées »,

Mgr Denis Moutel demande que soient suspendues toutes les célébrations, à partir de ce dimanche 15 mars inclus, le dimanche et en semaine, jusqu’à nouvel ordre.

Il invite les prêtres à célébrer la messe en privé à l’intention de toutes les personnes touchées par cette épidémie : malades, familles, soignants, responsables de la vie publique…
Les églises peuvent demeurer ouvertes pour la prière personnelle.
Les obsèques seront célébrées dans la plus stricte intimité familiale.
Il invite les diocésains à se tourner vers Dieu dans la prière en lisant l’évangile du 3e dimanche de carême – Jn 4, 5-42 « Donne-moi à boire » – et à s’unir à la neuvaine de prière à Notre-Dame de Toute Aide, déjà annoncée. Que, dans ces circonstances, notre soif de Dieu et notre esprit fraternel soient renforcés. + Hervé Le Vézouët, Vicaire général

Pour mémoire, message du 13 mars 2020

Chers amis,
Le président de la Conférence des évêques de France a publié un communiqué que Mgr Denis Moutel souhaite vous partager. Vous le trouverez en pièce jointe. (ou développé ci-dessous)
S’y trouvent notamment des recommandations pour les messes et autres célébrations rassemblant des fidèles. Merci d’accueillir et respecter ces recommandations.

Mgr Denis Moutel demande d’appliquer, lors des messes de ce week-end, les mesures de prudence déjà indiquées antérieurement (« gestes-barrière »), de respecter le seuil de 100 personnes et de s’organiser pour que les fidèles s’installent une chaise sur deux, un rang sur deux.

Notez par ailleurs que l’évêque s’exprimera demain samedi 14 mars à 11h30 sur RCF Côtes d’Armor à propos des conséquences pour les activités de l’Église de la crise sanitaire que nous traversons.

Bien fraternellement.

P. Hervé LE VEZOUET

RCF Côtes d`Armor Saint-Brieuc 98,8 Mhz
Paris, le 13 mars 2020
épidémie Covid_19 – Recommandations de la CEF adressées aux évêques et aux responsables de mouvements et associations
Chers Frères,

A la suite des annonces du Président de la République concernant l’épidémie de Covid 19 hier soir et des précisions apportées par le Premier Ministre aujourd’hui à 13h, la Conférence des évêques de France adresse les recommandations suivantes, valables jusqu’à nouvel ordre, de manière que toute l’Eglise contribue à la solidarité nationale.

Concernant les activités menées dans le cadre ecclésial, la CEF invite les responsables à reporter ou annuler celles qui induisent des rassemblements de plus de 100 personnes. Elle recommande par ailleurs que les personnes à risques et les personnes âgées de plus de 70 ans ne soient présentes dans aucun rassemblement.

Ces critères concernent donc diverses activités en Eglise comme les pèlerinages, les réunions paroissiales, les veillées de prières, etc. La CEF recommande aussi aux mouvements (scoutismes, mouvement de spiritualités, mouvements familiaux, mouvements caritatifs et sociaux, etc.) de s’interroger en ce sens sur la tenue des activités prévues.

Concernant les messes et autres célébrations de sacrements qui rassemblent des fidèles, la CEF préconise d’appliquer les mesures de prudence déjà indiquées antérieurement (« gestes-barrière »), de respecter le seuil de 100 personnes et de s’organiser pour que les fidèles s’installent une chaise sur deux, un rang sur deux. Si cela est possible, et pour permettre à tous d’assister à la messe, la CEF préconise d’ajouter des messes durant le week-end.

Nous suggérons que les personnes de plus de 70 ans soient dispensées des célébrations dominicales.

D’une manière générale, la CEF rappelle la prudence que doivent observer les personnes les plus fragiles et celle que tous doivent avoir à leur égard. Elle remercie les fidèles de la compréhension dont ils feront preuve et de toute l’aide qui pourra être apportée à la réorganisation de la vie en Eglise durant cette période d’épidémie. Elle les invite tout particulièrement à manifester une attention particulière aux personnes fragiles et âgées qui sont plus impactées par ce dispositif.

La CEF est bien consciente des perturbations que va connaître la vie ecclésiale ordinaire et du trouble que vont connaître les catholiques. Les difficultés d’accès aux sacrements, notamment, que nous allons connaître, vont constituer une souffrance pour les fidèles.

Elle indique que, sans remplacer la vie ecclésiale ordinaire, les médias catholiques proposent aux fidèles des rendez-vous et invite à se tourner vers eux pour nourrir notre vie de prière :

  • messe dominicale du Jour du Seigneur (France 2) ;
  • messes (samedi et dimanche),
  • messe quotidienne du pape François (7h),
  • offices et chapelet quotidiens (Lourdes) retransmis par KTO ;
  • messe dominicale sur France Culture ;
  • nombreux offices et prières retransmis par les radios chrétiennes, etc.

Chaque diocèse et chaque mouvement saura trouver les moyens adaptés pour soutenir les personnes vulnérables et imaginer les soutiens nécessaires.

+ Eric de MOULINS-BEAUFORT
Archevêque de Reims
Président de la Conférence des évêques de France

Documents à télécharger