Editorial

L’automne, cette saison qui succède à l’été et précède l’hiver, s’annonce rude à cause du virus qui continue à circuler. On pense même que les contaminations repartent à la hausse. Malgré ces incertitudes qui continuent de miner l’année 2020, l’équipe d’animation pastorale (EAP) n’a pas dérogé à ses bonnes habitudes qui consistent à se retirer deux jours pour préparer la rentrée pastorale. Ainsi les 27 et 28 août, elle s’est retrouvée à l’Île Blanche à Locquirec (29). Ayant en ligne de mire la rentrée pastorale 2020-2021 fixée au 4 octobre, l’EAP est revenue sur toutes les célébrations reportées à cause du confinement. Sur 32 mariages inscrits, 9 seront célébrés jusqu’au 31 octobre ; 20 baptêmes depuis le début de l’année. Les confirmations auront lieu le 25 octobre, et 10 enfants feront leur première communion le 22 novembre, au Christ roi de l’Univers.

  C’est ainsi que le Christ s’est adressé aux Apôtres au moment de leur envoi dans le monde pour annoncer la Nouvelle Alliance et c’est dans cet esprit que nous pouvons, frères et sœurs en Christ, témoigner de notre foi dans le monde qui nous entoure. Un monde où dominent plus que jamais le manque de repères et le vide des âmes.

L’espérance en période de COVID

  Par ordonnance du Pape Grégoire IV, la Toussaint est célébrée le 1er novembre dans le monde entier, depuis 835. Elle est dédiée à tous les saints. Selon Mgr Robert Le Gall, « cette célébration groupe non seulement tous les saints canonisés, c’est-à-dire ceux dont l’Église assure, en engageant son autorité, qu’ils sont dans la Gloire de Dieu, mais aussi tous ceux qui, en fait et les plus nombreux, sont dans la béatitude divine »1.

La Toussaint est née de la volonté du Pape Grégoire IV, qui a créé, en 835, une fête en l’honneur de tous les Saints et de tous les martyrs des débuts de l’histoire chrétienne. La date choisie, le 1er novembre, s’est alors imposée à l’Église universelle pour fêter « Tous les Saints du ciel ».
Le 2 novembre, nous prions avec toute l’Église pour tous nos frères et sœurs défunts.

Octobre, mois de la mission instauré par notre pape François.

Le mot « mission » fait résonner en nous :
« Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » (Mat 28,19)

En réponse à l’exhortation du Seigneur qui nous invitait au repos : « Venez à l’écart et reposez-vous un peu » (cf. Mc. 6, 30), beaucoup d’entre nous ont pris des vacances bien méritées. Ils sont allés ailleurs, d’autres sont venus d’ailleurs ! Ailleurs ou d’ailleurs, ils ont fait Église, ils ont fait des belles rencontres et des découvertes agréables. Au cœur de l’été, les célébrations des pardons donnent du goût aux vacances en Bretagne.

Pour la 146e année d’organisation du pèlerinage national à Lourdes, afin d’aider les Fidèles du Christ à la célébration de la Solennité de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie, la Conférence des Evêques de France a fait le choix de ce verset des Béatitudes : «  Heureux vous les pauvres : le Royaume de Dieu est à vous ».

Alors que s’ouvre devant nous une nouvelle année accordée par le Seigneur, pour mes premiers vœux, je voudrais faire miennes les paroles de Jésus à Simon Pierre et ses compagnons au bord du lac de Tibériade : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson ». Il est dit que Simon Pierre (...)

Nous venons de vivre des moments chargés d’émotion dans notre paroisse et même au-delà : le départ du père Jean Le Rétif après dix ans vécus en pasteur attentif, disponible et courageux ; l’arrivée du père Albert accueilli dans la joie et l’espérance qui ouvre d’autres défis pour témoigner de l’amour du (...)

Voici que nous entrons dans le temps du Carême. Chaque année, ces quelques semaines nous permettent de nous renouveler en profondeur. Nous retrouvons les rendez-vous familiers : Mercredi des Cendres, cinq dimanches jusqu’au dimanche des Rameaux et l’entrée dans la Semaine Sainte, mais nous les (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | Tout afficher