Editorial

Préparer Noël ! cela s’appelle Avent en langage commun de l’Église.

Le mot « Avent » emprunté au latin chrétien adventus, dérivé du latin classique advenire (arriver), prépare l’avènement de Jésus-Christ, par sa naissance. « La grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes » (Tite 2, 11).

Nous venons de chanter le Te Deum, cet hymne pour louer Dieu et lui rendre grâce ! Nous l’avons loué pour l’incarnation et la naissance de son Fils, fait homme pour nous sauver. Plus simplement, nous lui avons exprimé notre gratitude. La gratitude, le merci nous permet de reconnaitre le donateur. Ne dit-on pas d’ailleurs que l’ingratitude est un grand mal ?

Le Carême, une clé à trois points
À la fin du mois, nous entrerons en Carême.

Si dans le langage courant, Carême est synonyme de temps austère, je préfère parler d’un temps de recentrage, d’un temps pour retrouver l’essentiel en utilisant une clé à trois points :

En route vers Pâques…
Depuis le mercredi des Cendres, nous sommes en route vers Pâques sur le chemin du Carême.
Nous voici donc en route et, comme Jésus, nous avons entendu la voix du Père qui nous a remplis de confiance ! Sur ce chemin, l’Esprit Saint s’est joint à nous pour nous accompagner, tout comme Jésus, c’est lui qui nous pousse au désert où nous allons être confrontés à la tentation, au combat spirituel.…
Trois choses importantes me semblent à souligner à propos du Carême :

Chers Sœurs et Frères, Paroissiennes, Paroissiens, Fidèles du Christ,
L’heure est grave ; c’est inédit et unique, on entend dire ! Et si on en faisait le temps de Dieu ? Notre évêque, nous invite justement à nous tourner "vers Dieu dans la prière".
Je suis conscient des perturbations causées dans la vie ecclésiale en général et dans notre paroisse en particulier. Le second mot d’ordre est "soyez confiants » ! Le premier étant "restez chez vous » ! Chez nous, nous le sommes mais ensemble, nous devons être.

Spéciale Pâques !
La succession des événements en ce premier trimestre de l’année 2020 confirme l’affirmation populaire selon laquelle « les jours se suivent mais ne se ressemblent pas » ! En effet, des grèves générales contre la réforme des retraites, nous sommes passés brutalement à une situation inédite de la gestion d’une épidémie du virus Covid-19.
La gestion de ce virus chamboule toutes les prévisions. Au stade actuel, nous sommes fortement sensibilisés à ne sortir de chez nous que pour nécessité extrême.
Suite aux différentes interventions des autorités de l’Etat, notre évêque, Monseigneur Denis « demande que soient suspendues toutes les célébrations…jusqu’à nouvel ordre ».

Au moment où j’écris cet éditorial (*) , c’est encore l’incertitude totale.
Face à la pandémie causée par le virus Covid-19, le langage humain a retrouvé sa juste place qui ne doit être que proposition.

Il peut être judicieux de se rappeler cette ancienne locution proverbiale : « l’homme propose et Dieu dispose » !

En effet, personne n’affirme plus rien : on émet des hypothèses. Les esprits se focalisent, tous, aujourd’hui, sur le 11 mai prochain où le Président a annoncé un possible début de « déconfinement ».

« Quand le jour de la Pentecôte arriva, les disciples étaient réunis tous ensemble au même endroit. Tout à coup, un bruit vint du ciel, comme si un vent violent se mettait à souffler, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Ils virent alors apparaître des langues semblables à des flammes de feu ; elles se séparèrent et elles se posèrent une à une sur chacun d’eux ; Ils furent tous remplis de l’Esprit Saint et se mirent à parler en d’autres langues, selon ce que l’Esprit leur donnait à exprimer ».(Ac 2, 1-5)

Voilà comment l’Esprit a fait son entrée fracassante dans la vie des apôtres.

L’été, ce temps habituel de loisirs, des grands espaces et de longues routes, ce temps de retrouvailles est questionné cette année. Où aller et comment s’y prendre ? Doit-on rester dans l’Hexagone ou peut-on oser voir large ?

L’été est bien un temps de rencontre et de joie. Il est une chance donnée pour prendre du temps personnel, s’arrêter et non se faire arrêter (allusion au confinement). Pour beaucoup, l’été est favorable pour prier, visiter les sanctuaires, les chapelles et églises, surtout dans une belle région comme la nôtre. La Bretagne, rappelons-le fièrement, regorge de mille sites touristiques.

Elle « possède un patrimoine culturel et spirituel très riche » (1). Et que dire de la Côte de granit rose ?

« Réjouis-toi comblée de grâce, le Seigneur est avec toi » : ce sont les paroles de l’ange Gabriel à la Vierge Marie le jour de l’Annonciation. Comblée ou pleine de grâce est une expression qui résume bien ce que signifie l’Immaculée Conception.
Pour l’Église, Dieu a voulu que la femme qu’il avait choisie pour être la mère de son Fils, soit parfaitement pure. Elle a donc été conçue sans la marque du péché originel. Et, comme catholiques, nous croyons fermement que Marie, indissociable de l’enfant qu’elle a portée, est sans péché et n’a jamais été séparée de Dieu et de son Fils.
Jésus qui est vrai Dieu ne pouvait pas entrer dans un corps souillé ou pécheur, mais pure et sainte. Le catéchisme de l’Église catholique le dit clairement en ces termes : « Tout au long des siècles passés, l’Église a pris de plus en plus conscience que Marie, à qui une grâce a été faite de la part du Seigneur, a été rachetée dès le moment de sa conception ».

L’automne, cette saison qui succède à l’été et précède l’hiver, s’annonce rude à cause du virus qui continue à circuler. On pense même que les contaminations repartent à la hausse. Malgré ces incertitudes qui continuent de miner l’année 2020, l’équipe d’animation pastorale (EAP) n’a pas dérogé à ses bonnes habitudes qui consistent à se retirer deux jours pour préparer la rentrée pastorale. Ainsi les 27 et 28 août, elle s’est retrouvée à l’Île Blanche à Locquirec (29). Ayant en ligne de mire la rentrée pastorale 2020-2021 fixée au 4 octobre, l’EAP est revenue sur toutes les célébrations reportées à cause du confinement. Sur 32 mariages inscrits, 9 seront célébrés jusqu’au 31 octobre ; 20 baptêmes depuis le début de l’année. Les confirmations auront lieu le 25 octobre, et 10 enfants feront leur première communion le 22 novembre, au Christ roi de l’Univers.

  C’est ainsi que le Christ s’est adressé aux Apôtres au moment de leur envoi dans le monde pour annoncer la Nouvelle Alliance et c’est dans cet esprit que nous pouvons, frères et sœurs en Christ, témoigner de notre foi dans le monde qui nous entoure. Un monde où dominent plus que jamais le manque de repères et le vide des âmes.

L’espérance en période de COVID

  Par ordonnance du Pape Grégoire IV, la Toussaint est célébrée le 1er novembre dans le monde entier, depuis 835. Elle est dédiée à tous les saints. Selon Mgr Robert Le Gall, « cette célébration groupe non seulement tous les saints canonisés, c’est-à-dire ceux dont l’Église assure, en engageant son autorité, qu’ils sont dans la Gloire de Dieu, mais aussi tous ceux qui, en fait et les plus nombreux, sont dans la béatitude divine »1.

La Toussaint est née de la volonté du Pape Grégoire IV, qui a créé, en 835, une fête en l’honneur de tous les Saints et de tous les martyrs des débuts de l’histoire chrétienne. La date choisie, le 1er novembre, s’est alors imposée à l’Église universelle pour fêter « Tous les Saints du ciel ».
Le 2 novembre, nous prions avec toute l’Église pour tous nos frères et sœurs défunts.

Octobre, mois de la mission instauré par notre pape François.

Le mot « mission » fait résonner en nous :
« Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » (Mat 28,19)

En réponse à l’exhortation du Seigneur qui nous invitait au repos : « Venez à l’écart et reposez-vous un peu » (cf. Mc. 6, 30), beaucoup d’entre nous ont pris des vacances bien méritées. Ils sont allés ailleurs, d’autres sont venus d’ailleurs ! Ailleurs ou d’ailleurs, ils ont fait Église, ils ont fait des belles rencontres et des découvertes agréables. Au cœur de l’été, les célébrations des pardons donnent du goût aux vacances en Bretagne.

Pour la 146e année d’organisation du pèlerinage national à Lourdes, afin d’aider les Fidèles du Christ à la célébration de la Solennité de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie, la Conférence des Evêques de France a fait le choix de ce verset des Béatitudes : «  Heureux vous les pauvres : le Royaume de Dieu est à vous ».

Alors que s’ouvre devant nous une nouvelle année accordée par le Seigneur, pour mes premiers vœux, je voudrais faire miennes les paroles de Jésus à Simon Pierre et ses compagnons au bord du lac de Tibériade : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson ». Il est dit que Simon Pierre (...)

Nous venons de vivre des moments chargés d’émotion dans notre paroisse et même au-delà : le départ du père Jean Le Rétif après dix ans vécus en pasteur attentif, disponible et courageux ; l’arrivée du père Albert accueilli dans la joie et l’espérance qui ouvre d’autres défis pour témoigner de l’amour du (...)

Voici que nous entrons dans le temps du Carême. Chaque année, ces quelques semaines nous permettent de nous renouveler en profondeur. Nous retrouvons les rendez-vous familiers : Mercredi des Cendres, cinq dimanches jusqu’au dimanche des Rameaux et l’entrée dans la Semaine Sainte, mais nous les (...)

Nous venons de vivre des moments de grandes ferveurs ! La fête de Noël d’une part et d’autre part la fin de l’année 2018. Elle n’a pas été facile pour plus d’une famille, cette année 2018. Marquée par des violences, des guerres, elle est passée et dépassée. Et si tout cela ne pouvait être qu’un triste (...)

Le dimanche 7 octobre, le Père Albert recevra solennellement délégation de l’évêque pour le service de la grande paroisse de Perros-Guirec. « Lettre » de mission, feuille de route… Mission de signifier, dans et avec la communauté chrétienne, la présence vivante du Christ dans notre presqu’île du Trégor. (...)

HEUREUX MOIS DE JUIN 2019 ! L’été approche ! il est attendu parce qu’il est généralement gai et festif. C’est le début des vacances pour beaucoup. Au plan religieux, juin 2019 est marqué par trois grandes solennités : la Pentecôte (9 juin), la Sainte Trinité (16 juin) et le Saint-Sacrement du Corps et (...)

Nous n’allons pas laisser étouffer le fabuleux mystère de Noël, le mystère du Verbe fait chair, sous les wagons de dindes, les cadeaux enrubannés, les boîtes de chocolat ou les chapelets de boudins blancs. Non ! Nous allons essayer de vivre un vrai Noël en nous plaçant devant Dieu en cette nuit où naît (...)

Témoins du Ressuscité ! De son arrestation à sa Résurrection en passant par sa crucifixion, puis sa mort et sa mise au tombeau, les apôtres et tous les disciples de Jésus ont traversé une période de dures épreuves. Ils sont passés par tous les états d’âme : le doute, le reniement, la peur, la témérité, (...)

« Venez à l’écart... et reposez-vous un peu » « Les apôtres se réunissent auprès de Jésus et lui rapportent tout ce qu’ils ont fait et enseigné. Il leur dit : « venez à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu ». De fait, les arrivants et les partants étaient si nombreux qu’on n’avait même pas le (...)

« Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse ! » (Mt. 5, 12) Les Béatitudes, selon l’évangéliste Matthieu, se terminent par cet appel à l’espérance sans mesure, à une confiance absolue en Dieu le Sauveur : « Heureux êtes-vous lorsque l’on vous insulte, que l’on vous persécute et que l’on dit faussement (...)

Merci à vous tous que j’ai rencontrés jour après jour en cette paroisse de Perros-Guirec sur les chemins d’humanité, chemins de souffrance, de lumière, de fraternité et de partage simple. Comme il est bon de se sentir « frère universel » accueilli et reconnu. Je garde dans mon cœur et dans mes yeux comme (...)

Ce n’est pas un ordre que donne Marie aux serviteurs des Noces de Cana. C’est une suggestion, voire une invitation. Attentive aux besoins des jeunes mariés, Marie va éviter le pire, l’humiliation pour ce jeune couple imprévoyant. Elle a les yeux de la délicatesse qui s’exprime à l’instant présent. (...)

Au cœur de nos vies parfois touchées par des échecs, des déceptions, des souffrances difficiles à supporter, la mort d’êtres proches et aimés, nous avons le sentiment de toucher le fond de l’abîme. Notre espérance est mise à mal et nous ne savons plus quel chemin prendre. Nous cherchons le salut comme (...)

Église qui prie et qui chante Une centaine de personnes en confessions individuelles. Trois cents aux célébrations pénitentielles, mille cinq cents le dimanche des Rameaux, trois cents le Jeudi Saint, deux cents au Chemin de Croix, cent à la célébration de la Croix, quatre cents à la Veillée Pascale (...)

TEMPS des VACANCES, TEMPS de REPOS TEMPS de FRATERNITÉ, TEMPS pour DONNER du SENS Chaque année, et c’est bien ainsi, il nous est donné de vivre ce temps particulier de juillet et d’août comme un temps pour vivre autrement. C’est un temps de vacances que l’on peut faire rimer avec insouciance et (...)

À la suite des apôtres recevant l’Esprit Saint au jour de la Pentecôte, laissons aussi cette force surprenante, ce souffle nouveau, nous envahir pour témoigner autour de nous de la foi qui nous fait vivre. Dans ce monde dont l’avenir est trop souvent égoïste, replié sur lui-même, sans idéal élevé, (...)

PRENDRE LE CHEMIN de CONVERSION et de RÉSURRECTION Depuis le 14 février nous sommes en plein Carême, 46 jours en tout. Les dimanches qui rappellent la résurrection du CHRIST sont à soustraire soit 46-6=40 jours de temps de Carême qui correspond au temps de la « gestation humaine » 40 semaines. C’est (...)

Voilà un verbe qui peut donner une orientation fondamentale à toute existence tant il invite à se mettre en état de disponibilité permanente. Au cœur de cet été, il me paraît être une bonne attitude pour vivre pleinement. ACCUEILLIR le don de la vie car nous sommes créatures de Dieu. C’est de Lui que (...)

DIEU PARMI NOUS Dans quelques jours, le 3 décembre, l’Eglise va entrer dans le temps de l’Avent, temps dynamique de préparation des cœurs pour accueillir Jésus, fils de Marie, fils de DIEU. Au cœur de ce monde qui doit faire face à mille défis, écologiques, démographiques, décalage croissant entre les (...)

L’année 2017 a déjà six mois ! Que le temps passe vite ! C’est l’été avec ses nouveautés, un travail plus intense pour certains, un repos attendu pour d’autres, une possibilité de retrouvailles et de rencontres pour tous. Notre Église diocésaine va aussi vivre un moment intense. Après le synode diocésain (...)

JE CROIS EN LA RÉSURRECTION Quelle affirmation ! Et pourtant j’aime la proclamer seul et avec tous les chrétiens réunis. CROIRE au Christ mort et ressuscité est au cœur de notre foi chrétienne. C’est ce qui donne sens à la Vie et aux choses de la VIE. J’ai toujours envie de le proclamer à temps et à (...)

Après le temps des vacances, c’est le temps de la reprise du cours de la vie au quotidien avec, si possible, de belles perspectives et un enthousiasme renouvelé par le repos et les rencontres estivales. Nous, chrétiens de cette paroisse et du diocèse de Saint-Brieuc, nous aurons à cœur de mettre en (...)

Alors que la nature s’éveille pleinement au milieu de ce printemps, nous allons célébrer Pâques. C’est la grande fête des chrétiens, c’est la fête de la VIE ! Nous le ferons, après avoir célébré les Rameaux, le Jeudi Saint et le Vendredi Saint en évoquant l’offrande de Jésus sur la Croix. À Pâques nous osons (...)

TERRE DE PARDON, TERRE ÉVANGÉLISATION ET DE RÉCONCILIATION. Alors que le printemps fait vibrer toute la nature qui se pare de fleurs, d’herbes et de feuilles, nous allons reprendre le cycle de nos Pardons qui sont si importants en Bretagne. Leur authenticité et leur impact au cœur des (...)

Parmi les signes de la première Pentecôte, le vent est le premier. Il annonce les langues de feu, les portes ouvertes et le langage universel compris de tous. En quelque sorte c’est un bouleversement, un commencement complètement inattendu. Vent qui souffle où il veut. Il intervient au cénacle (...)

Pour nous chrétiens, le mois de septembre donne le signal de la rentrée. Une nouvelle année se dessine après les vacances d’été. Avec des énergies nouvelles, chacun va essayer de tout mettre en œuvre pour apporter sa pierre à l’édification d’un monde plus beau, plus juste, plus paisible et plus fraternel. (...)

Bon voyage à nous tous pour un parcours que je souhaite rempli de dynamisme, d’enthousiasme et de volonté d’inventer la vraie vie. Plus qu’un voyage, c’est un pèlerinage que je propose à tous, forts de la présence aimante et vivante du Fils de Dieu, donné à l’humanité à Noël. Plus que jamais c’est Dieu (...)

Le chiffre quarante est le chiffre par excellence du Carême. Dans la Bible il symbolise le temps nécessaire pour toute maturation, de la mort à la vie nouvelle. Pendant ce temps fort, les chrétiens sont invités à se mettre à la P.A.J. C’est un jeu de lettres : P comme prière, A comme aumône (partage) (...)

Voici que se profile déjà la fin de l’année avec les grandes fêtes de Noël et du Nouvel An. Au cœur de la grisaille quotidienne, l’annonce de ces fêtes de la tendresse et du partage doit nous stimuler pour préparer nos cœurs à ces événements. Rentrons en « AVENT » avec des cœurs désireux de contribuer à ce (...)

Quand on parle de sainteté, on évoque la plupart du temps le terme d’une existence et sa réussite dans le royaume des cieux. A la Toussaint, nous allons célébrer la fête de tous ceux qui ont été reconnus par L’Église comme saints, et donnés en modèles pour tous les disciples du Christ à travers le monde, (...)

La rentrée se profile… les magasins spécialisés affichent les nouveautés de rentrée. Les enfants et leurs parents visitent les étals de tout ce qui est fournitures scolaires. Après les vacances, c’est une nouvelle année qui commence avec tout ce que cela comporte d’inquiétude, mais aussi d’Espérance. (...)

Il n’y a pas de jour où l’on ne parle pas de laïcité dans l’ensemble des médias. Cette notion qui a été mise en avant voici plus de deux siècles doit être bien comprise. La laïcité a pour objet fondamental de permettre à chacun de vivre sa vie dans le respect profond du bien commun, de la liberté, de (...)

Au cours du mois d’août, le 15, nous avons la chance de célébrer la fête de l’Assomption de la Vierge Marie. Depuis le dixième siècle, cette fête était célébrée sous le nom de la Dormition de la Vierge Marie. Plusieurs églises à Jérusalem portent d’ailleurs ce nom. C’est le pape Pie XII qui, le premier (...)

ATTENDRE Être disponible Préparer son cœur Se tenir prêt . . . . . . . . . VEILLER Tenir sa lampe allumée Se tourner vers le Seigneur Changer de cœur Se convertir Reconnaître les messagers de Dieu . . . . . . . . . ENTENDRE – ECOUTER La voix de Jean-Baptiste La voix de tous les prophètes d’hier et (...)

En la fête de la croix glorieuse le dimanche 14 septembre, nous avons vécu notre messe d’accueil et de rentrée pour une année nouvelle. La liturgie nous invitait à nous mettre en marche derrière la croix du CHRIST, arbre de mort devenu arbre de vie, symbole du passage à l’Espérance. Voici que l’été (...)

Dans un monde parfois en déshérence, en perte de repère et de sens, la foi chrétienne nous invite à nous tourner vers Jésus de Nazareth, le Messie, le Sauveur. Notre religion est une religion du salut qui donne ouverture à la vie éternelle. SEIGNEUR ET SAUVEUR, c’est ainsi que Jésus se présente et se (...)

A nouveau, au cœur de février, nous entrerons en Carême. C’est un nouveau temps fort de purification, de prière, de renoncement, de transformation, d’appel à vivre l’Évangile et la fraternité universelle. Rappelons-nous que le chiffre 40 est un chiffre biblique qui s’appuie sur les quarante années de (...)

Dans notre monde sécularisé et matérialisé, la question du sens de l’existence est posée. Les événements des derniers mois montrent que certains de nos contemporains sont attirés par l’extrémisme. Tout cela doit nous interroger. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire, mais je suis convaincu que (...)

Une année se termine, une autre s’ouvre ! On fait le bilan des douze mois qui se sont écoulés. Certains aspects de la vie ont pu évoluer dans le bon sens, d’autres ont pu se compliquer, que ce soit dans la vie du monde ou dans notre vie personnelle. Des projets se sont réalisés, d’autres n’ont pas vu (...)

Église en marche, celle d’hier, celle des premiers témoins : une Église qui naît et qui, dès le départ, est vivante. Son dynamisme est extraordinaire ! Les Actes des Apôtres donnent à voir une Église qui bouge, qui s’active, qui s’unit, qui prie et qui évangélise. Cette Église décrite au chapitre 4 des (...)

Au cours de notre pardon de Notre-Dame de la Clarté le 15 août prochain nous serons invités à partir sur les chemins du monde pour tenir notre place de baptisés et témoigner de l’amour universel du Christ. Nous nous tournerons vers Marie, celle qui, femme entre toutes les femmes, a fait la jonction (...)

Au moment où j’écris, des attentats en Turquie, en Israël, en Palestine, au Nigeria... ensanglantent notre humanité. Des affrontements ici et là montrent la difficulté à trouver une place digne de ce nom. Des personnes continuent de quitter leur pays en quête d’une terre d’accueil. Le monde est de plus (...)

Dans mon bureau, sur la fenêtre, un pot avec cinq oignons de jonquilles a été déposé sans bruit et sans identité. Cinq bulbes comme les cinq dimanches de carême que j’ai préparés avec les équipes liturgiques. Au moment où j’écris ces lignes, alors que je me prépare à vivre le mercredi des cendres, mes (...)

Alors que nous allons nous engager sur une nouvelle année et nous offrir des vœux dans lesquels la santé, la paix, la réussite auront une place importante, je vous propose quelques pistes de réflexion sur le TEMPS. Le temps s’inscrit dans la DURÉE. J’ai été impressionné par l’expérience spatiale de « (...)

Voilà une affirmation qui paraît bien étrange dans le monde d’aujourd’hui, voire inadaptée, tant elle paraît ne pas provoquer d’écho et susciter simplement une indifférence polie. Et pourtant, dans la sinistrose ambiante, il est important de trouver des raisons de croire, d’espérer, de relever la tête et (...)

Dans un monde qui cherche à se rassurer et à sortir de ses peurs, acceptons quelques invitations à retrouver force et espérance avec le Christ ressuscité et l’Esprit Saint, souffle de Pentecôte. Joli mois de mai, celui de l’Ascension, du Pardon de Ploumanac’h. Comme les années précédentes, nous nous (...)

Il est fréquent d’entendre exprimer des regrets de n’avoir pas eu le temps de rencontrer et de parler à telle ou telle personne. Certes, il y a un problème ! Il ne vient pas du manque de temps mais bien plutôt de la difficulté d’apprendre à faire les choix qui grandissent la personne. Trop souvent (...)

L’Église d’aujourd’hui est confrontée à des défis extraordinaires (vivre en proximité avec des religions différentes et aussi, de plus en plus souvent, avec des populations qui se disent sans Dieu). Elle a pour vocation d’être au cœur du monde, témoin de la résurrection et de l’amour universel de Dieu. (...)

Ce chant que nous prenons parfois au début de nos célébrations est magnifique par sa musique et surtout par son contenu qui reprend une affirmation de saint Paul… « Un seul Seigneur, une seule Foi, un seul baptême ». Le tout nous rassemble en un seul Corps. Saint Paul a aimé utiliser l’image du corps (...)

Dans le cycle de la vie quotidienne, il y a des temps variés voués à l’effort ou au repos. Les deux sont nécessaires pour l’équilibre du corps et de l’esprit. Après un été un peu maussade qui a vu déferler de nombreux visiteurs en quête de beauté et de fraîcheur, voici que nous, membres de la communauté (...)

Déjà, oui déjà c’est l’Avent, ce temps de quatre semaines pour préparer Noël. C’est un temps fort de conversion et d’ouverture des cœurs pour accueillir un événement qui a révolutionné l’histoire de l’humanité. Quatre semaines nous sont données pour habiller nos cœurs aux couleurs de l’Espérance et de la Foi. (...)

Chaque semaine ou presque, un roman, un film ou un feuilleton nous racontent une histoire d’amour. Souvent, dans la rue, au travail, au lycée, ou en famille, des propos sont échangés sur ce sujet. Tout au long de la journée, les chansons se succèdent à la radio ou à la télévision et toutes, presque, (...)

Quelle chance de pouvoir, chaque année, vivre le temps fort du Carême, durant quarante jours, le temps symbolique de la nécessaire « maturation » ! C’est l’occasion, d’étape en étape, de réapprendre à se donner le temps nécessaire pour revisiter sa vie. CHEMIN – Le Carême nous invite à retrouver le chemin (...)

Le livre de l’ECCLÉSIASTE nous dit de manière poétique et heureuse qu’il y a un temps pour tout. Avec un soleil timide, nous approchons du temps de l’été, occasion de refaire des forces ébranlées par le travail et l’hiver et surtout prendre le temps de se rencontrer et de vivre autrement. TRÉSOR : les (...)

Quand paraîtra ce bulletin, les vacances officielles seront presque achevées. Déjà les familles se seront préoccupées des cartables, des fournitures scolaires, des chambres pour les étudiants et de tant d’autres choses. Beaucoup penseront à l’année de travail qui se prépare avec toutes les questions qui (...)

Comme il est bon pour les chrétiens de pouvoir compter sur la bienveillance de la Vierge Marie, mère de Jésus et notre mère universelle. En ce monde marqué par trop d’épreuves, de violences et de déchirures, nous avons besoin de retrouver l’Espérance et la joie de croire. Ô Marie, Notre Dame de Toute (...)

C’est un mot qui chante dans le cœur de tous, tant il est nécessaire de s’arrêter et de se reposer pour respirer, rencontrer, revivre, se réjouir. S’arrêter - Ce verbe dit la nécessité de prendre du temps pour se redire qui on est, où l’on va, de qui l’on vient. Jésus, souvent, se retirait sur la montagne (...)

C’est la réflexion que je me suis faite dans la nuit pascale et le jour de Pâques. Sur notre paroisse, nous avons été 2300 à vivre ce temps fort de la Pâque de Jésus, son passage de la mort à la vie. Il a fallu que les apôtres, témoins du tombeau vide et des apparitions de Jésus en témoignent. Ils l’ont (...)

Le mois de mai est l’un des plus beaux car la nature s’épanouit pleinement sous les rayons du soleil. Les arbres se parent à nouveau de leur feuillage et les fleurs égaient jardins et prés, landes et bord de mer. Les oiseaux eux-mêmes se réveillent et chantent un peu plus vaillamment la splendeur de (...)

Pâques est le sommet de l’année liturgique car la résurrection du CHRIST est au cœur de la Foi. Saint Paul nous dit : « Si CHRIST n’est pas ressuscité, vaine est notre Foi ». C’est la fête du PASSAGE et de tous les passages. Nous écrivons ce mot Pâques au pluriel car nous faisons mémoire à la veillée (...)

DES VŒUX POUR UNE NOUVELLE ANNÉE FAISONS QUE NOËL SOIT CHAQUE JOUR Ce bulletin adresse un hommage et un merci à l’abbé Pierre PERRON qui nous a quittés le 28 novembre alors qu’il était toujours au service des hommes et de l’Évangile dans notre communauté. Une foule d’amis et de paroissiens (...)

Avec le mois de mars nous allons découvrir le printemps. Après la pluie, nous l’espérons, le beau temps ! Mais bien plus, avec ce mois, nous entrons dans une période d’élections, municipale d’abord puis européenne. Nous aurons à choisir les personnes chargées du bien commun. Avec le mois de mars, le 5 (...)

Les jours derniers, nous avons fêté, souvent en abondance, l’Epiphanie avec la fameuse galette des rois. Toutes les royautés issues de ces agapes fraternelles ont été éphémères. Pour ce bulletin qui va rappeler un peu nos obligations citoyennes, j’ai pensé qu’il était intéressant de redire quelques mots (...)

J’aime cette affirmation de saint Léon Le Grand qui dit quelque chose de l’Incarnation, mystère qui nous dépasse et en même temps qui nous rejoint au plus profond de notre être humain. C’est cela NOËL : l’Emmanuel, Dieu parmi nous. Naissance Noël, c’est une naissance, celle d’un enfant comme les autres, (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | Tout afficher