Église qui prie et qui chante, Église qui espère, Église en mouvement

mardi 1er mai 2018
par  P. Jean Le Rétif
popularité : 52%

 Église qui prie et qui chante

Une centaine de personnes en confessions individuelles. Trois cents aux célébrations pénitentielles, mille cinq cents le dimanche des Rameaux, trois cents le Jeudi Saint, deux cents au Chemin de Croix, cent à la célébration de la Croix, quatre cents à la Veillée Pascale et mille deux cents le dimanche de Pâques. Des chiffres, oui, mais bien plus, l’assurance que des chrétiens dans la paroisse se rassemblent pour prier et proclamer une foi qui les fait vivre, la foi au Christ mort et ressuscité. Qu’elles étaient belles toutes ces assemblées et surtout qu’elles étaient priantes ! Beaucoup ont exprimé leur joie profonde pour ces temps forts vécus en famille chrétienne. N’ayons pas peur de vivre au monde et de proclamer « le Christ est Vivant  ». Bonne Nouvelle à relayer largement comme les cloches le font généreusement à la veillée pascale et au cours de la grand-messe de Pâques.

 Église qui espère

Chez nous elle prend le visage de la trentaine d’enfants qui vont être baptisés dans les deux mois qui viennent. Visage de la petite Isabelle élevée à bout de bras par son papa au cours de la messe de Pâques, visage épanoui de nouvelle baptisée tourné vers l’avenir. L’Église d’aujourd’hui et de demain, l’Église qui espère, ce sont aussi les 21 jeunes qui se sont préparés au sacrement de Confirmation depuis deux ans. Avec les jeunes de Tréguier et cinq adultes, ils seront cinquante en tout à être confirmés par notre évêque et Mgr Descubes, l’évêque pardonneur, le samedi 19 mai à 18 heures. Ce sera vraiment la fête de la jeunesse de l’Église en Trégor. N’hésitons pas à les rejoindre pour invoquer ensemble l’Esprit de Pentecôte et faire Église, une Église qui espère et qui vit.

 Église en mouvement

Depuis que mon départ est connu et annoncé pour la mi-septembre, beaucoup imaginaient des scénarios variés avec des inquiétudes. Abandonnons toute peur, soyons dans la joie, notre évêque a nommé le père Albert Wanso curé de Perros-Guirec. Quel bonheur et quel honneur ! J’en suis tout heureux bien sûr. Je sais qu’il fera tout ce qu’il pourra pour continuer la mission à Perros-Guirec. Il le fera en lien étroit avec les paroisses de Lannion et de Pleumeur-Bodou. Les trois paroisses formeront une communauté pastorale désireuse d’assurer un service de qualité pour célébrer, évangéliser, servir et témoigner. Que l’Esprit de Pentecôte nous mette tous en mouvement, car il reste beaucoup à faire pour aller vers les « périphéries », comme le dit le pape François.

Père Jean Le Rétif

Bouton Contact image Jesus Bannière denier