Vivre ensemble

mardi 4 octobre 2016
par  P. Jean Le Rétif
popularité : 14%

Il n’y a pas de jour où l’on ne parle pas de laïcité dans l’ensemble des médias. Cette notion qui a été mise en avant voici plus de deux siècles doit être bien comprise.
La laïcité a pour objet fondamental de permettre à chacun de vivre sa vie dans le respect profond du bien commun, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Cela engage bien sûr des droits et des devoirs à respecter dans l’acceptation des diversités.
Elle devrait constamment favoriser la rencontre et la tolérance. Dans ce monde si diversifié, l’acceptation de chacun, de chaque religion et de chaque manière d’être devrait permettre un enrichissement extraordinaire de notre monde.
Nous chrétiens, nous avons à être fiers de notre foi et à chercher à vivre jour après jour de la Bonne Nouvelle du CHRIST Jésus. Nous avons à avoir l’audace des premiers chrétiens pour témoigner de ce qui nous fait vivre et oser prendre notre place pour la construction d’un monde où les valeurs de l’Évangile peuvent être un ferment d’amour et d’unité.
Aidons les enfants et les jeunes à découvrir le message du CHRIST qui sera pour eux une force pour inventer leur vie et le monde de demain. Il peut être un élément essentiel dans la quête de sens. Trop d’enfants et de jeunes n’ont plus de repères. Ils risquent de manquer de souffle pour devenir les responsables du monde à venir. Il n’y a pas d’apprentissage sans contrainte.
Regardons les signes d’Espérance au milieu des tourments du monde. Tout cet été j’ai vu des églises pleines, des pardons très suivis, des personnes de tous horizons me dire leur joie de célébrer l’Eucharistie avec nous. Bien sûr il reste beaucoup à faire ! Alors, relevons la tête, reprenons notre marche synodale, notre marche d’Espérance avec Marie la première en chemin et tous les saints patrons de nos relais paroissiaux. En fêtant la Toussaint le premier novembre, nous pourrons être fiers de nous considérer comme leurs héritiers. Nos communautés chrétiennes ont leurs pauvretés et leurs limites, bien sûr, mais elles peuvent aussi avoir la richesse de l’espérance.
Père Jean Le Rétif


Bouton Contact image Jesus
Bannière denier