Préparatifs

vendredi 4 décembre 2015
par  P. Jean Le Rétif
popularité : 9%

Déjà, oui déjà c’est l’Avent, ce temps de quatre semaines pour préparer Noël. C’est un temps fort de conversion et d’ouverture des cœurs pour accueillir un événement qui a révolutionné l’histoire de l’humanité. Quatre semaines nous sont données pour habiller nos cœurs aux couleurs de l’Espérance et de la Foi.
Avançons avec entrain sur ces chemins de foi et d’amour préparés par nos devanciers. Mettons nos pas dans leurs pas, assurés que nous sommes de prendre avec eux la route de la vie nouvelle. Soutenons-nous dans cette marche messianique et créons les éléments d’un monde nouveau comme nous le prescrit Isaïe, où l’enfant pourra jouer sur le nid de la vipère et où l’agneau cohabitera avec le loup.
Veillons jour après jour en tenant nos lampes allumées et en gardant la tenue du service mutuel. Veillons en sachant que notre mission est de contribuer à un monde plus lumineux et plus chaleureux. Dans l’obscurité d’un monde au cœur dur, les porteurs de lumière attentifs à l’avenir de l’humanité sont essentiels. Oui, formons un peuple de veilleurs qui s’appuie sur les valeurs évangéliques.
Explorons toutes les nouveautés d’amour enseignées et révélées par Marie et Jean-Baptiste, les grandes figures de l’Avent. Entendons Jean-Baptiste, l’homme au cœur de feu, nous inviter à préparer les chemins du Seigneur et surtout à mettre à l’endroit tout ce qui dans nos vies est à l’envers. Marie, quant à elle, nous redit comme à Cana « Faites tout ce qu’il vous dira. » Encore faut-il que nous ayons une oreille attentive aux paroles que le Seigneur nous fait entendre au plus profond de nos cœurs.
Neutralisons le mal dans nos vies en prenant conscience que nous sommes des pécheurs faisant la sourde oreille à tous les appels à la conversion. Pendant quatre semaines prenons plus de temps pour entendre et méditer la Bonne Nouvelle du Seigneur, cette douce musique qui ne peut être perçue que par des cœurs silencieux et disponibles.
Trouvons dans une joie indicible le trésor que nous cherchons. A Noël il se présentera sous les traits d’un enfant, le fils de Marie et de Joseph. Oui le trésor sera bien Jésus pleinement homme et pleinement Dieu. Avec saint Léon nous pourrons à nouveau dans un bel acte de foi, redire : En prenant notre humanité, Jésus nous a donné part à sa divinité.
Père Jean Le Rétif


Bouton Contact image Jesus
Bannière denier