Lundi 5 mars 2018 — Dernier ajout mardi 13 mars 2018

PRENDRE LE CHEMIN de CONVERSION et de RÉSURRECTION

0 vote
PRENDRE LE CHEMIN de CONVERSION et de RÉSURRECTION

Depuis le 14 février nous sommes en plein Carême, 46 jours en tout. Les dimanches qui rappellent la résurrection du CHRIST sont à soustraire soit 46-6=40 jours de temps de Carême qui correspond au temps de la « gestation humaine » 40 semaines. C’est le temps de la maturation. Le nombre est devenu hautement symbolique pour les chrétiens. On le trouve pour la durée du déluge, pour la traversée du désert par les Hébreux de Moïse, et pour le temps de « retraite » de Jésus dans le désert avant sa vie publique.

Le Carême est un temps privilégié pour la purification des cœurs et pour la conversion. Du temps de Noé, le déluge, qui a été une catastrophe sans nom, a été aussi l’occasion d’une nouvelle alliance entre Dieu et les hommes. Le rameau d’olivier rapporté par la colombe annonce une ère nouvelle. Que ce Carême 2018 favorise la purification de nos cœurs pour que nous soyons toujours plus fidèles au Dieu des commencements qui nous confie la terre, la mer et le ciel. « Tout vient de toi, o Père très bon, nous t’offrons les merveilles de ton amour »

Le Carême est un temps pour grandir en fraternité universelle. Les Hébreux qui ont été libérés de l’esclavage des Égyptiens ont dû faire le difficile et lent apprentissage de la liberté et de la fidélité. Ils ont eu du mal à faire ce qui plait à Dieu. Ils ont subi la tentation du veau d’or. Ils ont connu des difficultés à suivre Moïse, à former une communauté et à vivre ensemble fraternellement, jour après jour. Dieu redira son alliance et ses exigences avec les dix commandements inscrits sur les tables de la loi. Notons qu’aujourd’hui nous sommes encore confrontés aux mêmes difficultés à tisser des liens malgré nos différences – thème de notre Carême.

Le Carême propose de redécouvrir la prière comme nécessaire, le jeûne pour se recentrer sur l’essentiel, et le partage qui permet la découverte que le bonheur est dans le don et l’attention aux autres.

Le Carême nous prépare à vivre avec enthousiasme et bonheur le mystère de la SURRECTION. La mort et la résurrection du Christ que nous célébrons pendant la Semaine Sainte sont essentiels, c’est le cœur de notre foi. Pâques est la fête du passage de la mort à la vie, des ténèbres à la Lumière. ALLELUIA !

Père Jean Le Rétif